Les Sciences de la Vie et de la Terre
courrier
 
déterminer
fleurs
arbres


La visite du jardin:
Classification.

Les êtres vivants peuvent être répartis en plusieurs catégories:

Pour classer les êtres vivants, on utilise des critères, c'est-à-dire des caractères facilement observables (en principe, mais ce n'est pas toujours le cas). voir les pages du cartable sur la classification en 6ème, en 4ème.
Clé d'identification simplifiée des fleurs, des arbres et arbustes, des champignons

Historique et état des lieux:
Au XVIIIéme siécle, la dénomination des êtres vivants est très complexe, elle se réalise en latin. Le nombre des espèces décrites augmente sans cesse, les noms sont interminables, les synonymes pullulent: il faut trouver une façon plus simple de classer tout cela. Le naturaliste suédois, Carl von Linné (1707-1778) écrit les règles pour classer les groupes d'êtres vivants et pour les nommer: la taxonomie et sa nomenclature sont nées.
Chaque être vivant est désigné par un "binôme": le premier nom désigne le genre, le second l'épithète spécifique. Le nom complet de l'espèce est la combinaison des deux. Par exemple, Homo est le nom caractérisant le genre humain, Homo sapiens, l'espèce humaine.
Linné et ses successeurs définissent aussi des rangs de classement s'emboîtant les uns les autres: famille, ordre,...

Au XIXéme siècle, le darwinisme change la perspective: l'"ordre naturel" n'est plus d'essence divine, il est issu de l'évolution. Les seuls groupes naturels sont donc des groupes correspondant à des lignées évolutives. Il faudrait donc changer radicalement la nomenclature! Darwin hélas, ne propose aucune solution.

Vers 1950, un entomologiste allemand, Willi Hennig, propose une méthode d'organisation du vivant à partir d'arbres évolutifs: c'est la systématique phyllogénique. Cette méthode est plus souvent désignée sous le terme de "cladisme". Pour Hennig, les seuls groupes à retenir sont des "clades" c'est-à-dire les groupes constitués d'un ancêtre et de tous ses descendants.
Ainsi, on considérait autrefois que Reptiles et Oiseaux constituaient deux classes de Vertébrés. On sait aujourd'hui que les Oiseaux sont issus d'une branche des Reptiles, celle qui a donné les Dinosaures, alors qu'une autre branche a donné les Lézards et les Serpents. Pour un "cladiste", on ne peut parler des Reptiles qu'en y incluant le groupe des Oiseaux...

Dans l'état actuel de la science, il est urgent d'être patient! Si l'organisation cladiste semble pleine de bon sens et de sens pratique, il faudra quelques temps pour que l'ensemble de la communauté scientifique se mette d'accord et s'adonne à cette nouvelle terminologie. Dans la page "Références", vous trouverez une adresse de site sur ce sujet.

 

créé le 08/02/1999 par Chantal Coupin -
Moteur de recherche interne avec Google